Résidences

Résidences

L’écriture et la mise au point d’un spectacle ne se font pas en deux coups de cuillère à pot. C’est pour apporter sa petite pierre à l’édifice que Rue des Arts a développé la capacité d’accueil de compagnies : les résidences

Ce dispositif poursuit plusieurs objectifs :

  • En premier lieu, permettre aux compagnies d’avancer dans leur création en mettant à leur disposition un lieu de résidence et en prenant en charge la restauration et les hébergements (chez l’habitant.e). Rue des Arts coproduit donc des spectacles, en partenariat avec la DRAC Bretagne et le CNAR Le FOURNEAU (réseau Radar)".
  • Un deuxième objectif est de permettre un rapport au public. En principe, chaque résidence donne lieu en effet à une restitution publique. Cette confrontation au public permet de tester le spectacle en conditions réelles, et de déceler ce qui fonctionne ou ce qui ne fonctionne pas.
    Cette restitution publique, qui peut intervenir à n’importe quelle phase de mise au point permet également de sensibiliser le public au processus de création d’un spectacle
  • Un troisième objectif est de profiter de ces résidences pour mettre en place des ateliers de médiation culturelle avec divers publics tels que le Foyer du Bois Macé (Retiers), école de Moulins, Lycée de Retiers, Centre social de la Guerche-de-Bretagne,...
  • Objectif 4 : passer un bon moment d’échanges avec les artistes autour d’un bon verre !


Résidence à venir

Résidence Queen Mother

Cie Queen Mother


Création « Futur·e·s »

La Cie Queen Mother se projette dans nos futurs et continue sa recherche sur les questions de rapport au public, de l’espace public et du texte.

Il y aura plusieurs temps dans la création de Maud Jégard : le collectage d’éléments auprès de divers publics, puis la mise en spectacle (dramaturgie, mise en scène, etc.) à partir de ces éléments. Maud viendra collecter à l’hiver sur le pays de Vitré et connecter au printemps à Moulins.

du 1er au 7 décembre : colletages au lycée St Exupéry de La Guerche avec les bac pro "Services à la personne et aux territoires" et à l’EHPAD de la Guerche

Résidence DBK

Cie DBK

création « Rétroplanning »
résidence prévue à Moulins en mars 2022

Rétroplanning est hommage au plus beau métier du monde : bénévole.
Quelles sont les motivations de toutes ces personnes qui offrent leur temps et leur énergie pour imaginer ensemble un festival, une manifesta-on locale, un évènement culturel, alors que les notions de pouvoir d’achat, de rentabilité sont omniprésentes dans le quotidien de chacun·e ? Comment chacun·e trouve sa place dans le collectif ? Qui sont ces bénévoles ?

Nous proposerons au public l’envers du décor, les différentes étapes nécessaires avant la rencontre entre les artistes et le public : le rétroplanning d’une organisation de festival .
Rétroplanning doit résonner chez tou·tes les bénévoles qu’iels officient dans le secteur culturel, social ou festif.

Résidence 2021

Cie Kiroul en résidence

Cie Quignon sur Rue

création « Cité Fertile »
Résidence prévue à Moulins - du 8 au 12 février 2021

Le projet Cité Fertile dans son ensemble est un projet collaboratif, il entretient un rapport
complice et ne cesse de dialoguer avec le paysage, le territoire où il se pose, les gens qui
l’animent, les saisons et aussi des artistes invités, des experts, personnes ressources, les
associations locales et établissements scolaires/sociaux/culturels, les élus, les structures
artistiques d’accueil du projet…

Une cheminée qui a disparu sous une tonne de "post it", des dessins, des couleurs, des flèches...image de fin de résidence pour Quignon sur Rue à Moulins où le travail d’écriture consistait à structurer, organiser, rendre "tout terrain" une expérience artistique et poétique, la création d’une "cité fertile"...Une belle rencontre et de beaux échanges entre l’association Rue des Arts, la Cie Quignon sur Rue et les habitants qui ont ouvert grand leur maison pour les accueillir. Super moment que cette résidence de la Cie Quignon sur Rue, qui a atteint ses objectifs de création. Les rencontres avec les habitant·es à l’occasion de repas ou de l’hébergement entre Moulins, Marcillé-Robert et Bais ont toutes été plus riches les unes que les autres ! Rue des Arts est ravie d’avoir accompagné ce projet en construction . Á suivre..!

Kiroul en résidence

Cie Kiroul

création « Paradis »
Résidence à Moulins - du 27 septembre au 2 octobre 2021

Cette résidence a été l’occasion de faire les premiers pas sur le chemin du Paradis, projet suivant à 2points0 (le purgatoire) et Allant vers (l’enfer). Après avoir exploré dans ces 2 créations la nuit et l’enfer, la Cie a travaillé une forme sur le paradis, de jour. L’idée de cette résidence fut un travail artistique d’improvisations au plateau. Les premières idées posées sur ce projet sont l’envie de faire un complexe vitaminé répétitif et matinal sur la joie pour se réveiller dans le bonheur.
La restitution du 01/10 fut un super moment d’échanges avec les artistes et de partage de ce qu’est un processus de création… Á suivre… !

http://kiroul.net/

Kiroul en résidence

Résidences 2020

Restitutions Les chiennes nationales

Cie Les Chiennes Nationales

création « Ce que la vie signifie pour nous »
en résidence à Moulins du 31 août au 11 septembre 2020 (dans le cadre du réseau RADAR)

Dans la continuité de la ligne artistique de la Cie favorisant la rencontre entre œuvres littéraires et espaces publics, « Ce que la vie signifie pour nous » s’inspire librement du court texte autobiographique de Jack London, «  Ce que la vie signifie pour moi ».

Maïa Ricaud et Clémence Barbier prennent ce manifeste comme un « mode d’emploi » pour analyser « leur Monde ». Pour aller plus loin, elles s’emparent de différents matériaux actuels (romans, essais, micro-trottoirs) qui à leur manière font écho à la vision de Jack London et rendent ainsi son écriture actuelle, vivifiante et revitalisante. Jack London parle de luttes sociales, de fraternités, d’amitiés, de révoltes ; « nous voulons à travers cette invitation spectaculaire faire entendre à quel point ses mots exultent à travers les nôtres, ceux d’aujourd’hui  ».
« Ce que la vie signifie pour nous » est une fresque littéraire du quotidien menée par deux personnes qui tentent de décrypter le monde qui les entoure, en quête de réalisme et de réconfort intellectuel.

https://www.leschiennesnationales.com/

Chiennes nationales

Restitution publique

" Alors ? Cette résidence ? Cette restitution de "Ce que la vie signifie pour moi" de la Cie Les Chiennes nationales ?
Malgré la sempiternelle question des locaux , des conditions idéales pour accueillir une équipe , cette résidence mettait à nouveau de la Vie, en ces temps de Covid qui ne nous lâche pas la grappe...des artistes qui, bien qu’entre 4 murs, s’agitaient pour finaliser leur création...report de la résidence (prévue en Mai) et, donc la chance de découvrir leur dernière étape de travail avant leur "première" du 25 Septembre !
Alors ? Alors ? Un pur moment, des purs moments à savourer le propos, l’humour, le décalage permanent...la question politique, Bourdieu parmi nous, des voix off ...un voyage au pays de Jack London, guidés par les dessins de Mathieu Fayette et emportés par 2 comédiennes de talent, Maïa Ricaud et Stéphanie Cassignard
Vive le retour du spectacle vivant ! En tout cas on croise les doigts !

Cie Les Invendus

Cie Les Invendus

création « Influence » (sortie prévue en octobre 2022)
Résidence à Saint Germain du Pinel - du 16 au 24 novembre 2020 - avec le soutien de la DRAC Bretagne
Après « Accroche-toi si tu peux », spectacle accueilli à Torcé et Saint Germain du Pinel en 2019 qui continue à enthousiasmer de nombreux publics, les Invendus travaillent à une prochaine création pour 2022. Saint-Germain-du-Pinel les a accueillis avec une grande générosité - et beaucoup de petites attentions ! - pour leur permettre dix jours de résidence. Guillaume Cachera et Nicolas Paumier en sont repartis touchés, et ravis d’avoir pu travailler à la lumière du jour dans la salle municipale. Quelques élu·es et professionnel·les ont eu la chance de pouvoir voir par le trou de la serrure l’avancée du spectacle nommé (provisoirement) « Influence ». Leur « mouvement jonglé » se décline déjà en un patchwork riche : une quarantaine de minutes de matière ! Si la recherche est en cours, le rendu est déjà intense, organique, fluide et hypnotisant. Le mouvement est préalable à tout le reste, et les artistes se laissent porter par l’écriture des corps. Elle révélera progressivement des couleurs et thèmes. Ce travail chorégraphique de jonglerie poétique sera bientôt alimenté par des collaborations : musique, dramaturgie, clown, etc. Une dizaine de personnes devraient ainsi être associés : un bel exemple du fait qu’un spectacle est toujours une œuvre collective !

https://www.cielesinvendus.com/
Restitution Cie les invendus

Restitution Cie les invendus

Restitution Cie les invendus


Les résidences passées

2018-2019

  • Cie Thank You for Coming pour « Finis ton assiette »
    (partenariat avec la DRAC Bretagne)

2017-2018

  • Vox International Théâtre pour xxxxx
    (partenariat avec la DRAC Bretagne)
  • Cie Société Protectrice de Petites Idées pour « Heavy Motors »
    (partenariat avec le Fourneau)

2016-2017

  • Cie Un Loup pour l’Homme pour « Rare Birds » : partenariat avec la DRAC Bretagne

2015-2016

2014-2015

  • Jean Louis Le Vallegant pour "P’tit Gus"
    (partenariat avec le Fourneau)
  • Cie Bonobo Twist pour « Presta » (partenariat avec le Fourneau)

2013-2014

  • La Cie du 2ème pour « Contact »
    (partenariat avec le Fourneau)
  • Cie Galapiat pour « BOI » (partenariat avec la DRAC Bretagne)

2012-1013

  • Cie Lézartical pour « Corvest » (soutien
    direct de Rue des Arts)
  • Cie Pied en Sol pour « Spring » (partenariat avec le Fourneau)

2011-2012 :

  • Cie l’Affaire Foraine (ancienne Cie) pour « Les marées foraines », devenu "Le marché d’la carcasse (partenariat avec le Fourneau)
  • Cie Les gueules d’Atmosphère (devenue la Cie Tacto Tempo pour « T1 bis avec vue » (partenariat avec la DRAC Bretagne)

2010-2011 :